• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • ASSEMBLEE GENERALE 2020 (Reporte/confinement)

    Rapport d’activits 2019

    Notre association a continu en 2019 mettre en œuvre de nombreuses initiatives en revisitant les diffrents patrimoines des sept communes de notre territoire d’intervention. (...)

  • SUC DE LERMU

    Des fouilles rvlent des occupations humaines (2)

    Une opration de fouilles archologiques conduite en 2016 sur le sites du Suc de Lermu qui domine la valle de la Sianne a permis de mettre jour quatre occupations humaines dont la plus (...)

  • CHARMENSAC

    La Vierge de La Pironne

    La statuette de petite taille dite Vierge de La Pironne serait lie une simple source couverte au lieu-dit La Pironne, un village-ferme situ sur le plateau basaltique du Bru non loin du (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    La croix processionnelle de Chanet

    Parmi les objets que possdait la vieille glise de saint Julien de Chanet, la croix processionnelle date du XVme sicle est d’un grand intrt car est l’un des rares tmoignages de (...)

  • MOLEDES

    Le maquis-relais du buron de Margemont

    Le buron de Margemont situ 1279 mtres d’altitude dans le Czallier sur la commune de Moldes fut durant quelques mois en 1944 un maquis-relais choisis par les Rsistants de Massiac la (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Prilleuse mission du maquis du Bouchet sur la RN9 (1944)

    L’un des trois maquis du 8me de Dragon s’est install en 1944 au hameau du Bouchet. L’une de ses missions de surveillance de la RN 9 Lempdes-Massiac) consistera  (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Le maquis au hameau du Bouchet (1944)

    ll y avait plusieurs maquis dans la valle de la Sianne, un territoire assez l’cart des grands axes de communication et peu surveill par les allemands : Chanet sur la commune de Feydit, (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    Le reliquaire-monstrance de saint Julien

    La petite chapelle de saint Julien de Chanet qui date de l’an 924 possdait un mobilier et des objets du culte d’une grande valeur et d’un intrt patrimonial incontestable. Ne (...)

  • CHAPELLE DU BRU (CHARMENSAC)

    Le reliquaire de saint Jacques

    Depuis plusieurs sicles lors du plerinage le 25 juillet, jour de la saint Jacques, aprs la procession qui s’organisait dans le village autour de la statue de saint Jacques le Vieux, (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

MOLEDES

L’glise saint Lger : 2003-2006, restaurations d’envergure (2)

L’glise saint Lger de Moldes a bnfici durant trois ans d’importants travaux de restauration sous la direction des Monuments historiques. Le rsultat est particulirement saisissant. La restauration de l’intrieur de l’glise lui a redonn son clat d’antan.

Inscrite l’inventaire supplmentaire des Monuments Historiques le 9 juin 1992, l’glise romane Saint-Lger, agrandie au XVIme et au XIXme sicle, avait un besoin urgent de travaux pour assurer son avenir. Elle a retrouv son clat d’antan aprs trois annes d’importants travaux l’intrieur comme l’extrieur.

Les rparations ont concern le dgagement et la mise en valeur des dcors peints anciens, la remise en tat du mobilier, des vitraux et de l’lectricit et de l’installation d’un systme de chauffage lectrique.

Conjointement ces travaux, la restauration totale du retable et des statues polychromes des XVIIme et XVIIIme sicles pu tre ralise.

C’est ainsi que le retable de la crucifixion a retrouv ses couleurs d’origine et sa toile peinte centrale. Il avait t mutil la fin du 19me sicle par le percement d’une baie ayant eu pour consquence l’enlvement de la peinture centrale.

Cette peinture du "calvaire" a t providentiellement retrouve cache derrire l’escalier de la tribune. Restaure elle aussi, elle a repris sa place au milieu du retable dsormais complet, et redonnant tout son sens cette oeuvre populaire du 17me sicle.

Restaurations extrieures

L’escalier extrieur du clocher a t reconstruit avec la mise en place d’une tanchit et d’une scurit pour l’accs au clocher et ses cloches. Les abats-son et le beffroi des cloches ont galement bnfici d’une restauration.

Le montant des travaux pour le gros oeuvre s’est finalement lev 255 710 euros et celui du mobilier 76 005 euros. Le financement s’est rparti entre l’’Etat, la Rgion, le Dpartement et la commune et l’aide de la Rserve parlementaire de monsieur Alain Marleix, dput.