• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • ASSEMBLEE GENERALE 2020 (Reporte/confinement)

    Rapport d’activits 2019

    Notre association a continu en 2019 mettre en œuvre de nombreuses initiatives en revisitant les diffrents patrimoines des sept communes de notre territoire d’intervention. (...)

  • SUC DE LERMU

    Des fouilles rvlent des occupations humaines (2)

    Une opration de fouilles archologiques conduite en 2016 sur le sites du Suc de Lermu qui domine la valle de la Sianne a permis de mettre jour quatre occupations humaines dont la plus (...)

  • CHARMENSAC

    La Vierge de La Pironne

    La statuette de petite taille dite Vierge de La Pironne serait lie une simple source couverte au lieu-dit La Pironne, un village-ferme situ sur le plateau basaltique du Bru non loin du (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    La croix processionnelle de Chanet

    Parmi les objets que possdait la vieille glise de saint Julien de Chanet, la croix processionnelle date du XVme sicle est d’un grand intrt car est l’un des rares tmoignages de (...)

  • MOLEDES

    Le maquis-relais du buron de Margemont

    Le buron de Margemont situ 1279 mtres d’altitude dans le Czallier sur la commune de Moldes fut durant quelques mois en 1944 un maquis-relais choisis par les Rsistants de Massiac la (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Prilleuse mission du maquis du Bouchet sur la RN9 (1944)

    L’un des trois maquis du 8me de Dragon s’est install en 1944 au hameau du Bouchet. L’une de ses missions de surveillance de la RN 9 Lempdes-Massiac) consistera  (...)

  • AURIAC-L’EGLISE

    Le maquis au hameau du Bouchet (1944)

    ll y avait plusieurs maquis dans la valle de la Sianne, un territoire assez l’cart des grands axes de communication et peu surveill par les allemands : Chanet sur la commune de Feydit, (...)

  • CHAPELLE SAINT JULIEN DE CHANET/ALLANCHE

    Le reliquaire-monstrance de saint Julien

    La petite chapelle de saint Julien de Chanet qui date de l’an 924 possdait un mobilier et des objets du culte d’une grande valeur et d’un intrt patrimonial incontestable. Ne (...)

  • CHAPELLE DU BRU (CHARMENSAC)

    Le reliquaire de saint Jacques

    Depuis plusieurs sicles lors du plerinage le 25 juillet, jour de la saint Jacques, aprs la procession qui s’organisait dans le village autour de la statue de saint Jacques le Vieux, (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

EGLISE DE LAURIE

La Vierge de Gloire

Expose dans l’glise de l’Assomption le visiteur remarque invitablement cette statue de la Vierge en bois polychrome du XVIIme sicle appele Notre-Dame de Gloire.

Cette statue reprsente la Vierge debout portant l’enfant Jsus sur son bras gauche dans un pan de son manteau. Le sceptre dans sa main droite rappelle sa royaut spirituelle. La tte de la mre et celle de l’enfant se dtachent sur de grandes auroles de rayons d’or : une Vierge dans toute sa gloire, d’o son nom peu commun de Notre-Dame de Gloire.

Du XVe sicle jusqu’ la Rvolution de 1789, Notre-Dame de Gloire de Laurie fut l’objet d’un culte fervent Clermont-Ferrand et spcialement en l’Abbaye de Chantoin, o sa statue, apporte de Laurie par les moines, avait t installe dans un vieil oratoire situ dans l’enclos du monastre.

Parmi les textes anciens que l’on peut consulter aux Archives Dpartementales du Puy-de-Dme, un texte dat du 19 dcembre 1639 nous apprend que les Carmes Dchausss avaient transfr l’Image de Notre Dame de Gloire, dite de Laurie, dans une chapelle situe l’autre extrmit de l’enclos, afin d’viter que les fidles ne traversent le clotre des moines. Le culte de Notre-Dame de Gloire de Laurie avait alors pris une telle importance Clermont que le vieux monastre en avait perdu son nom pour devenir l’Abbaye de Notre-Dame de Laurie de Chantoin indique un vieux document de 1614.

On a perdu la trace de cette statue primitive vnre en l’Abbaye de Chantoin dans la tourmente rvolutionnaire.

Il semblerait que l’glise de Laurie soit le seul sanctuaire en France o la Vierge Marie est honore sous le vocable de Notre-Dame de Gloire o une tradition rapporte qu’un soir de Pentecte les fidles assembls dans l’glise de Laurie virent resplendir au sein d’une lumire blouissante la Vierge et l’enfant Jsus qu’elle portait dans ses bras. Ils apparurent entours de rayons lumineux, une gloire.