• BATI TRADITIONNEL

    Toitures du Czallier cantalien

    Les toitures des constructions du Cantal racontent la fois la tradition, le climat et les caractristiques gologiques et gographiques du territoire. A dcouvrir toutes les originalits de ce (...)

  • EGLISE DE LAURIE

    La Vierge de Gloire

    Expose dans l’glise de l’Assomption le visiteur remarque invitablement cette statue de la Vierge en bois polychrome du XVIIme sicle appele Notre-Dame de (...)

  • MOLEDES

    L’glise saint Lger : 2003-2006, restaurations d’envergure (2)

    L’glise saint Lger de Moldes a bnfici durant trois ans d’importants travaux de restauration sous la direction des Monuments historiques. Le rsultat est particulirement (...)

  • CHARMENSAC

    L’glise saint Laurent : les restaurations de 2007 (2)

    Dgrade par le temps et l’humidit, l’glise saint Laurent avait besoin de srieux travaux de rnovation qui ont t effectus de 2002 2007. Pour un beau (...)

  • ANIMATIONS ET CONFERENCE

    Pour tout connatre de l’crevisse pattes blanches prsente dans la Sianne

    Le Sigal propose durant deux mois une opration de dcouverte et de protection de l’crevisse pattes blanches, crustac emblmatique des cours du bassin versant de l’Alagnon et en (...)

  • CHARMENSAC

    La grotte du Cuze

    Comme sous la patte d’un gant, la curieuse grotte du Cuze (Charmensac) ouvre l’accs aux mystres de l’re du volcanisme en Auvergne. Nous avons sur ce site impressionnant la (...)

  • ORFEVRERIE AUVERGNATE

    Le pendentif Saint-Esprit

    Ce bijou qui cumule la fois des symboles chrtiens et populaires tait particulirement appci dans la rgion. La plupart des familles de la valle de la Sianne possdant un tel bijou le (...)

  • ECOLOGIE

    La passe aux saumons de Ferrire-Bas

    Dans le cadre du Contrat Territorial Alagnon les barrages sur la Sianne sont progressivement amnags pour permettre le passage des poissons. Exemple le plus rcent au lieu-dit Ferrire-Bas o (...)

  • RANGEMENT SPECIFIQUE

    L’armoire-coffre

    L’armoire-coffre est un ancien type de meuble de facture modeste devenu trs rare qui trouve ses origines dans l’ancestral coffre. Deux types de ce meuble emblmatique de nos (...)

  • MANGER EN COMMUN

    Le banc Cantalien de la table tourtire

    La table Cantalienne tait encadre traditionnellement par deux longs bancs de bois sans dossier. Indissociable de la table de ferme, ils ont t remplacs par des chaises en paille ds lors que (...)


LES DERNIERES MISE EN LIGNE

A+  A-    Imprimer

SAVOIR FAIRE

Le "travail ferrer"

L’entrave ou le ferradou comme on l’appelle en Haute-Auvergne permettait aux paysans selon une technique largement prouve, de ferrer une bte en toute scurit.

Cet lment de la ferme typique de la vie rurale en Auvergne est toujours install prs des btiments agricoles o sur le couderc des villages.
Le « ferradou » ou "l’entrave" est constitu d’un cadre en bois trs robuste dans lequel le boeuf tait entrav l’aide de sangles autrefois en chanvre tress actionnes par deux rouleaux. Il tait lgrement soulev par deux ventrires. Les cornes de l’animal taient attaches une ttire en bois ou en fer.

Ce petit dispositif tait d’une grande utilit alors que la traction animale tait le seul moyen de se dplacer pour aller la foire, au march Massiac, Blesle ou Allanche, pour tirer les charrettes et les charrues. Le ferrage des chevaux, des vaches, des boeufs, des nes et des mulets exigeait qu’ils soient fermement maintenus immobiles L’usage du "travail" tait essentiellement pour le ferrage des boeufs ou les vaches car ces animaux ne se tiennent pas debout sur trois pattes contrairement aux chevaux. L’immobilisation tait par ailleurs indispensable pour la scurit des paysans car le boeuf est l’animal se prtant le moins facilement au ferrage.

Une structure adapte

Pour protger le « travail » on le couvrait d’un toit deux pans. Il fut d’abord en chaume ou en planche, puis en ardoise et plus rcemment en tle galvanise.
L « travail » ferrer est encore massivement en place dans de nombreuses fermes malgr qu’il ne sert plus. La force motrice des animaux pour les travaux agricoles est depuis plus d’un demi sicle remplace par le tracteur.